27/03/2015

Le 110, une maladie, une histoire.

Aujourd'hui, c'est le lancement du Sidaction.





Ne t'inquiètes pas ma petite fleur de lys sauvage, je ne vais pas te faire l'éloge des associations et des dons ou te publier simplement une photo dramatique histoire de faire genre " je suis investie" sans savoir de quoi ça parle VRAIMENT.



Non.





Moi, je préfère donner de ma personne que donner les numéros de ma CB en général.



Mais le Sidaction, c'est pas pareil. Je donne de ma personne au quotidien pour soutenir les malades, dont un en particulier, alors c'est peut être con mais je me sens obligée de donner aussi de l'argent.



Je te rassure je donne pas plus de 20€ parce que comme dirais ma mère, c'est pas crésus. Mais j'apporte ma pierre à l'édifice avec les moyens du bord.



Un jour de 1987, pendant qu'un bébé se développait tranquillou dans sa grotte noyée de liquide amniotique (beurk), il a appris lors d'une prise de sang banale qu'il était atteint de cette "nouvelle" maladie qu'on ne prêtait qu'aux homosexuels.

On venait de lui coller "séropositif" sur le front aux yeux de tous du jour au lendemain.



Attention il ne faut pas confondre SIDA et VIH. Le VIH ( Virus de l'Immunodéficience Humaine) est le virus qui contamine ton organisme et qui s'installe un peu partout dans ton corps.
Le SIDA est la partie visible du virus du VIH car le VIH n'est pas toujours actif.
Toute personne contaminée par le VIH n'est pas forcément atteinte du SIDA.Sachez le.
**C'était ma minute du savoir**


A cette époque, on banalisait tout ça.

"Ça n'arrive qu'aux autres" qu'il disait.



La Maman a du faire des tests aussi suite à cette nouvelle qui faisait de l'ombre à celle qu'elle portait dans son ventre depuis peu. Elle attendait ses résultats ( qui étaient longs à arriver en 1987) avec impatience car lorsqu'elle les recevrait enfin , la date de possibilité d'avorter serait déjà passée.

L'angoisse de se demander si cette saleté de virus était passé visiter son corps, si elle allait le transmettre à son bébé, s'ils allaient le garder dans le doute de tous ces risques vu qu'à l'époque on n'avait pas forcément l'opportunité de faire des enfants par FIV avec cette maladie.



Il a été pris en charge très rapidement même si à l'époque, on ne connaissait pas grand chose de tout ça.

On lui donnait une petite dizaine d'années pour profiter de ce qui allait être sa nouvelle vie avec peut être un bébé et une maladie à dompter. Je te dis pas l'angoisse.



Finalement, ils ont décidé de garder ce petit bout et ils ont bien fait car ni Maman ni bébé n'ont été contaminé. Et aussi parce que ça a donné Moi et je n'aurais pas été là pour t'en parler.



Comme tu l'as peut être deviné, ce "LUI" c'est mon Papa. Celui qui malgré sa maladie m'a donné la possibilité d'exister.



On ne guérit pas du VIH, on vit avec. Et lui, ça fait 28 ans qu'il est plus fort que ça.



Tu vois, le Sidaction ce n'est pas que le 110, des demandes de dons et un ruban rouge. C'est aussi et surtout ça. L'histoire d'une famille banale qui du jour au lendemain doit réadapter sa vie. Et qui a besoin qu'on la guide et qu'on l'aide à trouver les bons traitements pour qu'un Papa puisse voir grandir son enfant le plus longtemps possible.



Aujourd'hui, sa charge virale est indétectable. Et je suis très fière de lui.

Il doit quand même aller à l'hôpital tous les trois mois pour faire réévaluer sa trithérapie car même si la charge virale reste indetectable, le virus continue de muter à vie.

Grâce à la recherche et au Sidaction , la trithérapie s'est améliorée en atténuant les principaux effets secondaires non désirables et en la rendant moins toxique qu'au début de son existence.



On a traversé pas mal de moments très difficiles à cause des autres et parce que le VIH rend l'accès aux autres virus plus facile. Que ça soit un rhume ou une hépatite.

Mais aussi et surtout des bons moments. Parce que mes parents sont les plus fort, les plus protecteurs et les meilleurs du Monde.

Bref.

Une vie comme une famille normale finalement. Mais avec l'option hôpital.



Il y en a beaucoup qui diront "Ah merde je savais pas désolé"
Ne soit pas désolé, ça fait partie de moi. Ça permet d'être plus fort, d'avoir l'esprit ouvert et d'être une famille sans tabous aucuns. Et j'en suis très fière.

Après certes, je ne le crie pas sur tous les toits tous les jours hein, ça ne changerait rien.
Si ce n'est le regard de certains sûrement. Déjà à l'époque, il a perdu des gens de son entourage qu'il appelait "amis" ou "famille" juste par peur du mot SIDA et de tout l'inconnu qui etait livré avec.
Mais aujourd'hui j'ai plus peur de la vision des autres. Je m'en lave bien les mains tiens.

D'ailleurs si ces gens là me lisent, sachez que moi,je ne vous en veut plus et je vous pardonne votre petitesse d'esprit. Vous n'obtiendrez sûrement jamais ce lien si fort qui nous uni chez nous et j'en suis désolée. Vous ratez un truc de dingue.

 Mais ça a été très dur pour lui. Et pour Maman aussi.



Malheureusement la plupart des gens restent bloqués sur des idées reçues ridicules. On n'attrape pas le SIDA en serrant une main ni même en roulant une pelle. Mais tout le monde ne le savait pas et ne le sait pas encore. Oui, en 2015. C'est désolant je sais.


Je tiens donc à vous dire, à tous, que le VIH s'attrape par le sang, par TOUS les rapports sexuels (bucaux, vaginaux et anaux) et par la transmission Mère/Fille ( allaitement, accouchement). C'est tout.





Au jour d'aujourd'hui, 50 000 personnes en France ne savent pas qu'elles sont contaminées alors qu'une simple prise de sang leur permettraient de le savoir et de ne pas contaminer les autres. Pensez-y.






"Ça n'arrive qu'aux autres" qu'il disait. Mon Papa. Ce héros.  <3

09/03/2015

Journée de la quoi?







Hier, le 8 Mars, il parait que c'était "notre journée"... La journée Internationale de la Femme quoi, pas l'anniversaire des amis dans ma tête et moi -même. Nous c'est en Septembre mais on y reviendra une autre fois.

Alors oui, quelques une diront " ouais les hommes c'est leur jour toute l'année, à notre tour un peu" pendant que d'autre diront " journée de la femme? OK c'est MA journée JE FAIS RIEN et toi, mec, tu seras mon esclave".

Bon alors moi, pour tout t'avouer, je l'avais oublié. Et puis même si j'essaie toujours de respecter au minimum le thème du jour, je te dis entre nous, j'ai jamais vraiment su comment voir cette journée.
Avec un coup, des femmes se sont battues pour avoir des droits et pour qu'on puisse les avoir à notre tour donc rendons leur hommage à travers ce jour et puis, je suis partagée avec le " Pour quelle autre raison avons nous besoin d'un jour de la femme?"

Pendant que certaines se battent encore pour l'égalité des sexes, on créé une journée exprès à notre effigie. Chose qui , de mon point de vue, creuse un peu plus l'inégalité contre laquelle on râle.

Comme on dit si bien avec Mamour: " l'égalité des sexes OK mais dès qu'il faut porter un truc lourd c'est quand même Monsieur qu'on appelle". Et ça, je l'assume tellement! Autant d'accord je fais la vaisselle, mais porter mon pack de Contrex sur trois étages, je te le laisse volontiers.

Mais bon , comme je te l'ai expliqué avant, je respecte quand même les thèmes de la journée.
Là c'est la femme, ça fait au moins un truc que je connais un peu depuis 27 ans. Même si j'ai pas fini d'apprendre à en être une.

Du coup, vu que c'est le printemps dans quelques jours, j'ai fait d'une pierre deux coups: J'ai perdu 5 ou 6 kilos de pilosité hivernale pour cause d'hibernation durant la douche matinale. J'ai mis une culotte rose avec un noeud et tout pour l'occas' vu que les poils ne se prennent plus dans la dentelle fallait fêter ça.

J'ai pas mis de talons pour éviter d'en faire trop d'un coup et puis aussi parce que Mamour m'a acheté des Victoria. D'ailleurs ça fait deux ans qu'il m'achète des chaussures le 8 Mars, je vais finir par prendre ça pour une tradition et j'aime à croire que c'est parce qu'il savait que c'était une " journée à thème".

Galou mes chaussures de Pocahontas <3

                   
Du coup, on  a mangé chez les beaux parents, j'ai appris quelle était la différence entre un poulet,un chapon et un coq, j'ai porté mon joli tee-shirt de la marque #MademoiselleShade créé par une jeune femme pleine de talent qui était au collège avec moi ( y'a quelques années mais pas trop OK), j'ai porté ma chaîne en or avec l'alliance de ma mère et j'avais du rouge à lèvres même si j'avais les cheveux en bataille. Tu vois j'étais à fond dans le thème en rendant un petit hommage à des femmes qui savent ce qu'elles veulent et qui s'en donnent les moyens. J'ai même mes règles alors bon t'as rien à redire.

Finalement, après avoir aidé un copain à déménager des meubles (ouais j'ai dû porter des trucs lourds putain) Mamour m'a offert le restau et le ciné. Et oui c'était juste parce qu'il m'aime et que c'était la journée de la femme et que j'en suis une admirable... et pas parce que le frigo fait courant d'air quand tu l'ouvres.

Et même qu'en rentrant j'ai rempli le devoir conjugal avec plaisir. Mais bon je vais pas non plus tout te raconter. Si tu veux du cul à lire t'as qu'à t'acheter "50 nuances de Grey" et puis voilà.

Bref.
 On est retourné à un jour banal sans thème et on va faire des courses alors je te laisse là. Comme ça.
Comme un Fucking lundi que je déteste tant.

Je me devais de te présenter mon #MademoiselleShade que j'aime tant !